MiniPod Mieux-Vivre N° 22

bien-ĂȘtre maison travail

Aujourd’hui, nous avons envie de vous parler d’harmonie et de fluiditĂ© dans notre lieu de vie ou notre lieu professionnel. On y passe l’essentiel de nos journĂ©es. S’y sentir bien contribue Ă  notre bien-ĂȘtre, notre crĂ©ativitĂ©, notre efficacitĂ©. Cela nous met en Ă©nergie haute !

Et pourtant
 Vous arrive-t-il de vous sentir mal Ă  l’aise, Ă©triquĂ©e, Ă  l’étroit quand vous entrez dans une piĂšce de votre maison, votre appartement ou bien quand vous ĂȘtes sur votre lieu de travail ? Cela ne veut pas dire forcĂ©ment que cet endroit est en bazar ou plein Ă  ras bord. Il y a des personnes qui aiment et se sentent bien quand ce n’est pas rangĂ©. Nous voulons plutĂŽt parler ici d’ambiance, d’énergie qui ne circulerait pas, qui serait comme bloquĂ©e. Et on ne sait peut-ĂȘtre d’ailleurs pas mettre de mots sur cet inconfort qu’on ressent. Le constat est qu’on n’est pas bien, qu’on n’a pas envie de rester lĂ . Ce qui est plutĂŽt ennuyeux  quand il s’agit de l’endroit oĂč l’on vit ou l’on travaille


Alors que faire ?

Voici quelques pistes que nous vous invitons à explorer, fonction de l’origine de votre inconfort  :

PremiĂšre piste : si la  piĂšce en question est sombre, cafardeuse surtout si le temps est gris dehors, voyez comment, par quelques dĂ©tails, vous pourriez l’égayer : bougies, lumiĂšres tamisĂ©es, bouquet de fleurs, plantes vertes, coussins aux couleurs flashy
 Il suffit parfois de quelques objets bien choisis pour changer une ambiance

Seconde piste : s’il s’agit d’une piĂšce encombrĂ©e, comment pourriez-vous l’allĂ©ger ? Cela implique un tri et donc un choix, ce qui n’est pas toujours simple, particuliĂšrement quand on a tendance Ă  conserver, Ă  garder beaucoup : de quoi pourriez-vous vous sĂ©parer dĂšs Ă  prĂ©sent ? Qu’est-ce qui vous est vraiment utile ou plaisant, aujourd’hui  ? Pour vous aider, vous pouvez  prendre un objet dans vos mains et observer ce que vous ressentez alors : est-ce agrĂ©able ? DĂ©sagrĂ©able, neutre ? Votre ressenti est un indicateur prĂ©cieux : s’il est agrĂ©able, vous pouvez garder cet objet ; si au contraire, il est neutre ou dĂ©sagrĂ©able, vous pouvez le jeter ou le donner. 

TroisiĂšme piste, autre cas de figure : la piĂšce en question est en bazar et vous sentez bien que c’est lĂ  l’origine de votre malaise, il va falloir… passer par la case “rangement” ; le mot seul peut irriter et pourtant, il met le doigt sur qque chose qui devient incontournable. Pour rendre ce rangement moins pĂ©nible, vous pouvez demander l’aide d’une amie, une soeur, une voisine
 Et si ce n’est pas possible, essayez soit une musique tonique qui vous donne de l’élan, soit une musique douce qui vous apporte de l’harmonie, fonction de votre besoin du moment. En vous rappelant que ce sont les 1Ăšres minutes qui sont les plus difficiles, celles oĂč il faut s’y mettre. Une fois que vous ĂȘtes lancĂ©e, le plus dur est fait, et vous pouvez mĂȘme ressentir du plaisir en rĂ©alisant ce rangement ! Du plaisir et de l’apaisement parce que ranger son intĂ©rieur, ou son bureau peut aider Ă  ordonner ses pensĂ©es, ses idĂ©es, ses projets, Ă  y voir plus clair

Si aucune de ces pistes ne vous parle, cela peut ĂȘtre dĂ©placer un meuble, un objet et voyez ce qui se passe. Ou bien observez la piĂšce sous un autre angle, en vous plaçant Ă  un endroit diffĂ©rent de l’endroit oĂč vous ĂȘtes habituellement : vous pourriez remarquer des dĂ©tails que vous n’aimez pas et que vous ne perceviez pas jusqu’à prĂ©sent. Enfin, vous pouvez  demander l’avis d’une personne, dont vous apprĂ©ciez les goĂ»ts en qui vous avez confiance. Un regard extĂ©rieur bienveillant est prĂ©cieux : il peut percevoir des Ă©lĂ©ments qu’on ne voit plus, pris que nous sommes dans nos habitudes et notre routine.

Avant de conclure, voici quelques points utiles :

– Si vous ressentez un inconfort dans plusieurs piĂšces chez vous, commencez par celle dans laquelle votre inconfort est le plus fort : c’est la piĂšce prioritaire

– Il s’agit d’y aller progressivement, Ă  votre rythme, fonction de ce qui est possible pour vous Ă  ce moment. Ce qui va jouer, c’est bien sĂ»r le temps dont vous disposez, votre niveau de fatigue etc
 .  Foncer, c’est prendre le risque de vous Ă©puiser, vous dĂ©courager par l’ampleur de la tĂąche et abandonner en cours de route. Foncer, c’est aussi, prendre le risque de dĂ©cisions hĂątives que vous pourriez regretter. Ce qui peut  vous renvoyer une piĂštre image de vous mĂȘme et Ă©gratigner votre estime.

Si vous avez envie d’aller plus loin sur ce sujet, nous vous invitons Ă  Ă©couter Caroline Gleizes, experte en Feng Shui interviewĂ©e par Anne GesquiĂšres dans le Podcast MĂ©tamorphose N°126

N’hĂ©sitez pas Ă  nous partager vos astuces, ce que vous faites pour rendre vos lieux de vie plus harmonieux sur notre page FB Facebook Elisabeth&Nathalie. Cela pourra donner des idĂ©es aux autres femmes qui nous Ă©coutent.

Si vous avez aimé, merci de liker ce Podcast sur votre plateforme préféré, cela favorisera sa diffusion, merci aussi de le partager aux femmes de votre entourage, un grand merci !

Nous vous souhaitons une trĂšs belle journĂ©e. A vendredi prochain 😊

Cliquer ICI pour Ă©couter le MiniPod version audio

par Elisabeth & Nathalie

Logo E&N - Equilibre

Pour recevoir notre podcast  "3 clés pour m'accueillir avec indulgence"

Merci de votre inscription.

Pin It on Pinterest